Transvésubienne 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transvésubienne 2010

Message  Daoud le Mar 8 Juin - 18:58

Depuis le temps qu'on en parlais avec les copaings, il fallait bien qu'on la fasse !

Et nous avons donc pris rdv pour cette année avec cette fameuse course réputée pour être la course de VTT la plus dure d'Europe. Non sans mal d'ailleurs puisque les 500 inscriptions ont trouvées acquéreur en seulement quelques heures, nous avons pu choper nos places dans les 250 places supplémentaires qu'ils ont ouvert 2 mois plus tard et qui ont aussi trouvé preneur en quelques minutes seulement ! Shocked

Finalement, devant ce succès surprenant il sera proposé 950 places au total, une première puisque les années précédentes seulement 500 ou 550 places étaient ouvertes.

Arrivée au col de la Coliane la veille, récupération des plaques numéro, marquage du cadre et des roues.
Nuit dans un gite avec les copaings (petite bière devant la finale du top 14 quand même Razz ). Bon accueil, je garde l'adresse des fois que ça tenterait certain l'année prochaine...

Réveil 05h00 !
Et à 06h15 nous sommes déjà placés sur la grille de départ.
Bizarrement la pression ne monte pas plus que ça... Faut dire que nous partons pour plus de 10 heures de course.

Le départ de la deuxième vague (la notre) est donné à 06h45.
Nous sommes nombreux mais pas de bousculade (c'est pas la Mégavalanche...). Je suis relativement bien alors je me décale sur le côté et commence a remonter les concurrents. Je repère David (un de mes pot qui roule bien) qui fait de même. Je ne reverrais plus Franco (le deuxième pot qui est plus... comment dire ? Ah oui, il est corse si vous voyez je veux dire), dommage.

Après un départ en légère descente dans une prairie, la course poursuit rapidement sur l'ascension d'un premier mont.
Je profite du rendement de mon semi-rigide (Commençal Skin) et continu de remonter une bonne partie de la deuxième vague. Je prend même l'ascendant sur David.
On n'est pas nombreux en semi-rigide, tout au plus une cinquantaine. Je sais pourquoi maintenant.

Enfin en haut, première descente, yes !
J'ouvre un peu, faut dire qu'elle n'est pas vraiment cassante celle-ci, alors je continu a déposer des gars, c'est génial !
Sauf que pris au jeu, sur un passage rocailleux qui ne m'avait pas semblé agressif et qu'il me semblait avoir judicieusement enroulé, je me retrouve avec une belle perforation sur le pneu avant.
Même le produit anti-creuvaison ne parvient pas a l'obstruer.
Je tente de regonfler mais rien a faire. Zob !
David me passe devant. Re !!
Je décide alors de monter une de mes deux chambres à air. Il va me falloir assurer mes trajectoires par la suite, surtout que mon pneu arrière est encore plus léger...

Je repars après avoir laissé passé une bonne centaine de concurrents, mais pas de Franco. Pas grave, la course ne fait que commencer, et l'objectif est de la finir !

Je reprend donc mon bon rythme jusqu'au premier ravitaillement. Là je fais une erreur : je fais rapidement le plein de flotte et je ne mange qu'un pruneau ! Plus tard je le regretterais un peu avant d'arriver au deuxième ravito où je retrouve David pour un bon petit gueuleton !

La suite de la course se déroulera sans encombre, sauf (deuxième erreur) la chaine qui couine, j'aurais vraiment du prendre de l'huile ! J'avais hésité au moment de préparer mon sac.

Après s'être passé et repassé, David et moi arrivons ensemble au dernier ravito qui fait aussi office de dernière porte horaire. Plus que 19 km, on sait que c'est gagné !

Mais ça (re) commence par un long portage (un de plus !!!) que nous ferons ensemble avant qu'il ne me lâche dans la dernière descente qui était je pense la plus ardu du parcours avec ses cailloux hérissés anarchiquement. Je me mettrait un dernier OTB (3 au total) avant de décider de passer tous les passages chauds le vélo sur le dos, tant pis pour le côté free-ride qui est pourtant cher au PiouPiouRiders (notre team de copaings), mais j'ai pas envi d'abandonner la course ici à cause d'une fracture.

Un dernier tricotage en sous bois, puis pédalage dans le lit de la rivière, et enfin dernière côte dans les ruelles de Nice et dernier portage car il y a des marches et j'arrive enfin aux arènes où m'attendent David qui est arrivé avec 10 minute d'avance sur moi et Franco déçu de ne pas avoir pu finir.

Je peux vous dire qu'on est un peu fier quand on prononce votre nom à l'arrivée ! drunken

Je fini 238ème.
Seulement 430 concourants finissent la course sur pratiquement 900 partants ! La Transvésubienne ne déroge pas à sa réputation !!
avatar
Daoud

Nom : CÔME
Prénom : David
Masculin Age : 41
Localisation : Nîmes
VTT : Santa Cruz Nomad et Commençal Skin
Nombre de messages : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transvésubienne 2010

Message  cyril le Mar 8 Juin - 20:22

ça m'arrache le coeur de dire ça mais bravo, respect

ps: ça ne m'empécherra pas de te mettre encore une fessée à la prochaine course!!!
avatar
cyril

Nom : Feyssaguet
Prénom : Cyril
Masculin Age : 44
Localisation : Aubord
VTT : GT ZASKAR EXPERT
Emploi : electromecanicien d'aeronautique
Nombre de messages : 402

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum