Le raid des Alpilles 2013

Aller en bas

Le raid des Alpilles 2013

Message  gardes jp le Lun 18 Mar - 11:58

Et voilà, déjà la troisième cyclosportive de la saison dans notre belle région, et après Pont Saint Esprit et un fort Mistral, Ruoms et un violent Mistral accompagné de températures glaciales, le pompon: Saint Rémy de Provence, violent vent d`Est, pluie ( heureusement par intermittence) et température entre 6 et 8°C.
Que rajouter au compte rendu de Pierre? Fort complet et bien détaillé, un régal!
A sa lecture et comme nous en avions parlé lors du repas, à niveaux bien différents, nous retrouvons la même expérience.
C`était un parcours qui méritait d`être reconnu, car les enchainements n`étaient pas évidents et la gestion de course bien difficile. Mais, grâce au temps pourri, le niveau a été nivelé (un peu) et cela m`a permis de bien gérer le tout.
Après un départ timide en montée sous une pluie battante où il fallait négocier les casse vitesse carrés glissants, un vrai piège pour un peloton, je me suis vite rendu compte que les objectifs seraient de ne pas chuter et finir ce parcours. Je me suis ressaisi dans la montée et j`ai repris pas mal de monde. Après un premier passage aux Baux, descente puis longues portions de faux plats vent dans le dos, grosse vitesse dans un groupe assez homogène où j`ai fait plus que collaborer.
A St Etienne du Grès, changement de programme, vent de face et faux plats montants, je me donne à fond, et je vais payer cher car tout ce petit groupe bien protégé va me déposer dans la montée suivante. Mais je vais les recoller les uns après les autres avant notre premier passage au Destet.
Mais je suis gelé, les doigts surtout, et je n`arrive pas à attraper quelque chose à manger, je ne sais même pas si ma main est dans la poche ou ailleurs, donc je me jette sur ma boisson en espérant que mon mélange sera le bon carburant.
Entre Aureille et Eyguières, affreux, de longues portions de lignes droites avec vent dans le nez, en rafale, dur de s`abriter, et en prime, grosse circulation sur cette route.
Enfin après Eyguières, un répit, petite route en montée, je me réchauffe enfin et j`arrive à manger, le moral revient instantanément et je finis ces jolies bosses à fond, lâchant mes compagnons de route.
Mais les boucles autour de Destet et Aureille vont être très dures pour le moral avec un vent qui forcit encore.
Dans ces boucles, tantôt je m`accroche aux bons du petit parcours qui finissent par me lâcher, tantôt, je dépasse les attardés de ce même petit parcours qui ont un tour de retard!
Puis vient le retour vers Maussane, jolis toboggans, cela sent l`écurie et vent dans le dos, isolé, je rentre fort jusqu`à la montée de la maison de retraite des Baux, pas si dure que ça, mais où je joue la prudence en n`essayant pas de passer en force.
La dernière descente est délicate sous la pluie, je suis seul et j`ai des douleurs lombaires terribles, mais le meilleur pour la fin, les derniers kilomètres face au vent en faux plats montant, je les compte car j`ai l`impression de ne plus avancer. Mais, non, 28km/h au compteur, c`est pas si mal, et d`ailleurs je double un gars qui me parait être arrêté, il ne pourra même pas s`accrocher!
Arrivé dans le centre de St Rémy, un mauvais virage à gauche, puis la longue ligne droite finale qui, même si elle descend vent dans le dos, me parait être une montée! Surprise, Jean-Pierre est là, on nous enlève les puces, je plane, c`est bien Jean-Pierre, ouf, réconfort? Non car la pluie est toujours de la fête et nous aurons le plaisir de nous changer en sa compagnie.

Bilan personnel: pour une course que je n`avais pas mise au programme, pas de déception pour les conditions car j`ai connu plus dur (Les cimes du lac d`Annecy 2012), une (enfin) bonne gestion des forces, je finis détruit mais les jambes ont encore du répondant, j`aurais pu faire plus de kilomètres ( dans la douleur bien sûr). Et ça, c`est du positif et cela donne confiance pour les prochaines où kilométrage et dénivelé seront plus importants.
Il me reste à me calmer quand je suis en groupe, mais là, je suis joueur et j`aime bien être devant et relancer même si je dois y laisser des plumes.
Pour les lieux et le parcours, bien sûr, nous n`avons pas bien pu en profiter, mais connaissant les Alpilles en VTT, les organisateurs exploitent bien le massif, même si je n`aime pas trop le coup des trois boucles d`Aureille. Il s`agit là d`un site magnifique à revoir sous le soleil ( et sans vent, si possible).
Pour ce qui est de l`organisation, du négatif:
Fléchage absent dans la ville pour trouver le départ, puis le lieu du repas et remise des prix: donc, nous avons tourné!
Le parking en terre battue, s`il était à coté des inscriptions et du départ, avec la pluie, je vous laisse deviner l`état de nos affaires....
Le positif:
Bonne ambiance avec un niveau de coureurs bien relevé, le repas payé à part de l`inscription, le fléchage, les signaleurs (humides et gelés, respect), les motards de sécurité nombreux et efficaces, même sans les gendarmes. Une belle salle pour une bonne paella où les quatre de Caveirac ont pu se restaurer, et ils en avaient besoin, tout en discutant de la course avec les copains nîmois.
Oui, une bien belle journée de sport et d`amitié, et puis ça y est, l`hiver est fini... ou presque... santa
Et maintenant, place à la Corima où, souhaitons le, le printemps nous fera un brin de conduite.
avatar
gardes jp

Nom : GARDES
Prénom : Jean-Paul
Masculin Age : 61
Localisation : Le Grau du Roi
VTT : Santa Cruz Blur XC
Emploi : Infirmier libéral
Nombre de messages : 39

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum